…Juste avant le coronavirus, souvenez-vous…

On mangeait à plus de 6, sans masques, à moins d’un mètre de son voisin…et tard dans la nuit

Et puis, les conditions sanitaires ne nous ont pas permises d’organiser les « 6 heures de Scaër », les trails et « foulées roses ».

Après le confinement… la libération!

Après le confinement, les relayeurs et relayeuses ont repris leurs activités du dimanche matin, entrainement à la course à pied et marche nordique.

En espérant que ça ira mieux l’année prochaine, que l’on pourra à nouveau, vous proposer des animations dans la joie et la bonne humeur.

… ça s’arrose toujours. Et malgré la pluie vous étiez encore plus nombreux que l’année dernière. Très tôt le matin…

avant l’échauffement collectif…

…Et le départ pour 5 km ou 10Km.

Et pour finir la troupe BATUCADA est venue réchauffer l’atmosphère.

Merci aux 64 équipes, aux 11 individuels, et aux marcheurs et marcheuses nordiques, qui ont participé aux 6 heures de Scaër ; cette année encore la course c’est déroulée sous le soleil de Bretagne.

Chez les hommes la lutte a été acharnée et c’est l’U.S. Bannalec qui remporte l’épreuve, devant les relayeurs du Blavet 1 et Brin d’avoine 1, toutes dans le même tour.

Chez les femmes la victoire revient aux relayeuses du Blavet et en mixte à l’équipe « les mous du slip », il fallait oser!

En individuel, Vincent LE GUEN gagne l’épreuve.

Félicitation à Daniel VILLAUME, qui a 81 ans, a toujours bon pied bon œil.

Merci à l’équipe de marcheur nordique « les Malaupieds » et aux individuels Gwen Cardunner et Frédéric Malcoste de s’être déplacer.

Voir ici les photos de la course, et ici aussi.

Et les podiums

Et quant la course fût finie, la fête commença….

Pour ceux qui n’étaient pas là, un petit moment de la soirée

…A Trégunc, sur la Trace, on a perdu Katinka…Heureusement, on l’a retrouvée à Rosporden sur le R.U.B.

Excellente performance des hollandais.

Le couple, Floor et Harald, s’est distingué à la Trace, sur l’épreuve en duo (2 x 15 Km), en finissant  1ère équipe Scaëroise…..

Que mettent-ils dans leur fromage?… pour courir si vite!

LA TRACE

Sur le Rosporden Ultra Trail, Katinka termine 2ème féminine.

Go, Nederland, GO !!!! (allez AJAX)

A noter, qu’il n’y a que 2 femmes à avoir courues le samedi et le dimanche, bravo à Florence et Katinka.

Le week-end suivant…

Pour le Bretagne Ultra Trail , c’est Tom Carnot qui s’est distingué en finissant 40ème de l’épreuve des 29 Km, sur 333 classés, et premier Scaërois, loin devant les autres. Qui, il faut bien le dire, sont beaucoup plus âgés.

Avait-il mangé du fromage de chez Floor et Harald?

Pendant ce temps, plusieurs équipes de relayeur avaient, pour l’occasion, mis leur Gilet Jaune… afin d’assurer la sécurité des coureurs dans la ville de Quimperlé.

Dimanche c’était le trail de la galette chez Florence et René . Les invités triés sur le volet, ont pu se défouler sur un très joli parcourt totalement nature, autour de Leingthéo . Et après les efforts, ils se sont régalés avec les galettes de Florence, le pâté de …., il était très bon; et ils ont aussi pu déguster le fromage de Flore.

Comme tous les Week-ends, les relayeurs de Coatloc’h font une sortie.

Ce dimanche, un groupe de relayeurs ont pris un vrai bol d’air à la pointe du raz, en participant au trail du cap entre Cleden-Cap-Sizun et Plogoff. Le vent et les embruns n’ont pas eu raison de cette équipe pleine d’énergie.

Comme d’habitude,  Katinka Wiltenburg fini première Scaëroise, en courant les 30 Km en 3 heures pile,  et seulement  4 minute plus tard est arrivée…Florence Jambou !!! Et très loin derrière, les hommes, Alain Fiche, Rémy Berthou et les frères Jambou(x),  René et Henri n’ont pu rivaliser.

Sur le 14 Km,  Jacques Le Bihan est premier Scaërois et termine l’épreuve en 1heure 42 minutes. Le reste de l’équipe, Alain Quéguiner, Marc Carnot, Pascal Jamet, Frédérique Vivien et Floor van Cleef à moins que c’était Florence Berthou, finissent  en ordre groupé quelques minutes plus tard.

Pour voir les photos de la sortie suivez le lien :

https://photos.app.goo.gl/rDSAn8rNhxSpQchn8

Et le petit mot de René,