Le site avait été repensé, plus aéré, le bar centralisé a permis à tous les visiteurs de s’hydrater, où ils étaient accueillis par de charmantes bar-maids.

Toute l’après-midi, ils ont pu déguster, « chez Sosso » :  merguez, chippos et frites.

Avec la chaleur, les glaces étaient bien venues, pour les petits comme pour les grands.

Il était aussi possible de prendre un petit café, tout en surveillant les enfants, qui préféraient s’amuser dans la structure gonflable, au lieu d’encourager papa et maman.

Pour suivre le match, la plus part des équipes étaient équipés: télé, PC portable et smartphone. Tout en participant à la course, personne n’a raté un but.

Que d’émotion !

A la fin du match, « I will survive » a retenti, jusque dans la prairie de Roel et Katinka.

Bravo les bleus !

Difficile de courir avec, mais Francis avait apporté des tongs, fabriquées en Afrique, avec des pneus usagés!

Fausse pub, ici … économie réelle, là-bas !

  

Et les bénévoles du ravitaillement ont eu du travail tout l’après-midi.


Quant à la course,

pour les 6 heures traditionnel, dès le premier tour, Donovan CHRISTIEN, de L’US Bannalec, battait le record en 7 m 21 s, 2 secondes de moins que le record que détenait  Anthony FLOCHLAY depuis 21 ans.

Le jeune Donovan n’était pas né !

Originaire de Guiscriff, il est licencié depuis 5 ans à l’US Bannalec, il est le tout nouveau champion de Bretagne espoir sur 5000m, et doit participer au championnat de France espoir, le 14 et 15 juillet à Niort. Ce record ne tient pas du hasard, car avant le départ, et tout le long de l’après-midi, on l’a vu s’échauffer sur home traineur. Ce qui permet d’éviter une blessure. C’est un pro!

C’est l’équipe de l’US Bannalec qui remporte la course des 6 heures, avec 41 tours et 102,5 km devant Run and Swim de Quimper à 3 tours et Courir avec Brin d’Avoine à 4 tours.

Voir le classement des 6H de course – En Relais

Pour le trail, dans la prairie les coureurs ont souffert de la chaleur, et de pénétrer dans le petit bois, près du lavoir de Rouzigou, était un vrai bonheur.

Et c’est l’équipe première de Quimper Orientation qui remporte l’épreuve avec 16 tours et 80 km, devant La Team 29 56, à 19 minutes, et Rosporden Oxygène 1, à 1 tour.

Voir le classement des 6H de trail – En Relais

Avec la chaleur, ce fut dur dur pour les individuels, plusieurs ont dû abandonner.

C’est  Lionel KEROURÉDAN qui termine en tête, avec 26 tours et 65 km, devant Yves QUINTIN à 1 tour et Albert VALLÉE à 1 tour et 4 minutes.

Chez les femmes, c’est Émilie JAGUIN qui termine première, en 20 tours et 50 km, devant Isabelle NÉDÉLEC, à seulement 2 m 50 s, et Sandrine TAFFIN à 10 m 26 s.

Voir le classement des 6H de course – En individuel

Pour voir les photos de la journée, c’est par ici… et les photos prisent par René, c’est par là.

Et la vidéo réalisé par Jean-François La course en live.


Après la course,

Pour démarrer la fête, la troupe « Batucada » était invitée, . Ça a mis de l’ambiance sud-africaine autour du bar, (Argentine, Uruguay, Brésil) . Et en plus, apparemment, il y avait plein de beaux gosses.

Pendant ce temps, les cadres de l’En-Avant se sont restaurés, avant le service au bar. Merci les gars!

Puis la fête s’est poursuivie par un bon repas. Toute l’équipe était sur le pont.

  Et un bal gratuit, jusqu’à 3 heures du matin.

voir  les photos,  et la vidéo

 

 

Merci à l’ensemble des bénévoles ; aux speakers, Jean Luc Gestin et Jean Kervarec ; à Breizh Chrono,  Klikego, Bretagne concept évènements, à l’équipe de la sécurité civile, et au docteur, Madame Wallois.

A l’année prochaine,

ce sera le 29 juin!

Lors d’un week-end sport et détente, une trentaine de relayeurs se sont retrouvés dans le nord…

…de la Bretagne, et plus précisément  à Erquy. Un petit port des Côtes-d’Armor, qui est spécialisé dans la pêche à la coquille Saint-Jacques. (Petit rappel historique, le département des Côtes-d’Armor s’appelait avant 1990, les Côtes-du-Nord).

Cet article est destiné aux absents, aux prisonniers du boulot…

Le ciel était bleu, la mer était belle,

et notre mascotte était heureuse.

Et malgré les apparences, nous n’avons pas été au casino.

 

 

Le samedi, certains ont chaussé leurs baskets pour un petit footing ou une marche, des Sables-d’Or-les-Pins jusqu’à Erquy, en suivant le chemin côtier ;

 

et le dimanche rebelote, mais cette fois du fort La Latte aux Sables-d’Or-les-Pins, toujours en suivant la côte.

 

D’autres ont fait un petit tour en vélo.

 

A voir, avant et après l’effort.

 

 

Les après-midi ont été consacrés, sous les directives d’un coach, à des séances de …

Dans une eau à 14°C!  Voir les photos.

Après un arrêt au « tue-mouches » à Plurien, où certains ont dégusté une boisson locale et goûté à une excellente charcuterie. Ce n’est pas une fake news, il y a des choses à voir à Plurien! Comme toujours chez les relayeurs de coatloc’h, les journées se sont terminées autour d’un bon repas , grillades, patates et ratatouille.

Pour finir, lundi, sur le retour, nous avons fait une petite pause aux gorges du Corong.

Voir l’endroit sur Tourisme Bretagne.

Ce week-end fut très agréable, quelques uns et quelques unes ont mouillé leur maillot, et pas que…

Samedi 28 Avril, les relayeurs étaient présents sur le BUT, (Bretagne Ultra Trail). Une douzaine se sont relayés pour assurer la sécurité des coureurs dans le centre ville de Quimperlé.

MERCI BRAZ ! Sans bénévoles, pas de compétition.

Les coureurs étaient engagés sur le 29 km. Pas de podium, mais bonne performance des jeunes, Tom  CARNOT et,  pour une première participation, Jeanne BERTHOU, à encourager !

BUT 2018, toutes les photos. (Merci René)

Les classements sur: http://www.bretagne-ultratrail.org/